Accueil, Dossiers d'actualité

Les Séjours Linguistiques : une expérience à l’étranger !

Envoyer son enfant à l’étranger représente un investissement en temps et en budget.

Comment lui en faire tirer le maximum de profit ?

Bien cibler le projet : détente, immersion culturelle ou véritable approfondissement de la langue ?

Le jeune doit être d’accord pour partir : s’il est un peu réticent, évitez de lui présenter le séjour comme une sanction à ses mauvaises notes, c’est une occasion pour lui de connaître une nouvelle expérience. Valorisez-le : il est capable de s’adapter, il est mûr, autonome, …

Vous devez préparer votre enfant à la découverte du pays : le pays qu’il découvre n’ayant pas la même culture, il faudra donc préparer votre enfant à un nouveau mode de vie. En effet, il pourra être hébergé par des hôtes d’un milieu différent du sien, qu’il s’agisse du milieu social, du milieu ethnique ou encore de l’environnement religieux. Cette différence fait la richesse du pays d’accueil et du séjour.

Pour des raisons d’ordre historique ou de cohésion sociale, le fait religieux peut avoir, notamment dans certains pays anglo-saxons, une place plus importante que dans votre propre famille. Il peut ainsi arriver que la vie de la famille d’accueil s’organise autour de la pratique d’une foi, avec la participation hebdomadaire à un office ou une prière collective avant les repas. Etre invité à ces offices ou assister à ces prières, c’est aussi une manière de comprendre l’autre et de s’intégrer à sa vie locale et familiale.

Au-delà de la découverte et des nécessaires efforts d’intégration, en cas de difficulté, le référent de l’organisateur, qui se trouve sur place, est toujours à l’écoute des participants pour éventuellement régler toute incompréhension et faire respecter les convictions de chacun en toute harmonie.

Choisissez un mode d’hébergement adapté :

Si votre adolescent est timide ou que son niveau est vraiment faible mieux vaut l’envoyer en collège. En famille, il aura trop de mal à établir la communication. Dans un collège, il va retrouver des jeunes de toutes nationalités il aura moins peur d’entamer le dialogue. En rentrant en France il participera d’avantage au cours

A chaque âge sa formule :

  • De 7 à 10 ans : la tranche d’âge de la découverte.

Accueil en famille ou en collège. On acquiert la langue sous forme de jeux et d’histoires. Les après-midi sont consacrés à des activités ludiques et culturelles. Objectif : donner envie de poursuivre.

  • De 11 à 14 ans :

Pour des jeunes ayant moins de 2 ans de pratique de la langue. Entre 15 jours et 3 semaines pour être profitable, ce type de séjour peut se faire en famille ou en collège avec cours et activités. La famille est à réserver aux plus sociables. Pour cet âge, pensez aussi au « Summer camp », sorte de colonie de vacances avec beaucoup d’activités, en anglais mais sans cours.

  •  De 15 à 18 ans :

Après un premier séjour, on peut envisager l’immersion en famille (sans cours) mais il faut maîtriser la langue et être autonome car le jeune risque d’être livré à lui-même, selon l’emploi du temps de la famille. Autrement prévoir cours et activités ; La formule « Campus » qui est une formule en « liberté surveillée » est plébicitée par les plus grands.

Dans cette tranche d’âge on peut inclure, les « one to one », les prépas-bac, les prépas grandes écoles, … avec beaucoup de travail pendant les cours mais également du travail personnel.

Recommandation : vous devez vous montrer extrêmement vigilant et bien vérifier sur les brochures et contrats la mention des obligations légales, telles que définies dans les obligations UNOSEL (Union Nationale des Organisations de Séjours Educatifs, Linguistiques et des Ecoles de Langues)

Financer un Séjour linguistique pour un jeune

Un seul séjour linguistique dans la scolarité d’un jeune ne peut en général suffire à lui donner le gout d’une langue, à le débloquer au niveau de la prise de parole, à l’encourager à s’adresser à l’autre… Ce qui veut dire que vous devrez peut être renouveler l’expérience…

Les séjours linguistiques sont une vraie opportunité pour l’apprentissage d’une langue mais, bien entendu, obligent à un investissement conséquent de la part de la famille.

Ces séjours sont souvent, surtout pour les plus jeunes, des formules « tout compris » : voyage , encadrement sur place, suivi à partir de la France, repas, hébergement, cours, excursions, activités, assurances responsabilité civile et rapatriement… cela nécessite un budget conséquent mais, pour aider au financement, des solutions existent.

Pour les familles, les vacances des 7-17 ans :

Aides des Comités d’entreprises, aides des Conseils régionaux, aides des Mairies, mais aussi les « Chèques vacances » et les « Bons vacances » de la Caisse d’Allocations Familiales.

Des propositions existent aussi pour les + de 18 ans.

Quelle que soit votre démarche, vous pourrez rencontrer, en direct, un ou plusieurs organismes de Séjours Linguistiques grâce aux permanences organisées régulièrement par le CRIJ Côte d’Azur, 19 rue Gioffredo à Nice (planning des animations du CRIJ, à consulter dans la rubrique « S’informer » / « Au CRIJ »).

www.unosel.org

Article précédentArticle suivant